Les éléphants de Lyon vont être accueillis dans une propriété des Grimaldi

Stéphanie de Monaco avait promis de s'occuper des deux pachydermes malades, menacés d'euthanasie et sauvés in extremis de l'abattage.

Baby et Népal, les deux éléphants atteints de tuberculose au zoo du parc de la Tête d\'Or, à Lyon (Rhône), le 14 janvier 2013.
Baby et Népal, les deux éléphants atteints de tuberculose au zoo du parc de la Tête d'Or, à Lyon (Rhône), le 14 janvier 2013. (MAXPPP)

La famille princière de Monaco vient au secours des deux éléphants femelles de Lyon. Le préfet du Rhône a annoncé, mercredi 3 avril, que les deux pachydermes, récemment sauvées de l'euthanasie, trouveraient refuge dans une propriété de la famille Grimaldi à Roc Agel, au Peille (Alpes-Maritimes), sur les hauteurs de Monaco.

Baby et Népal, âgées d'une quarantaine d'années et propriétés du cirque Pinder, étaient atteintes de tuberculose et devaient être abattues. Mais leur sort a ému les défenseurs des animaux, qui ont obtenu que leur abattage soit annulé. 

Stéphanie de Monaco, amoureuse du cirque, s'est rendue fin mars à Lyon et a promis de s'en occuper. Le préfet du Rhône se félicite qu'elle ait "tenu ses engagements", et le débarasse ainsi de deux encombrants pensionnaires. Actuellement hébergées au zoo du parc de la Tête d'Or, à Lyon, elles partiront pour leur nouvelle résidence dans un délai de deux à trois mois.