Cet article date de plus de huit ans.

Le remboursement à 100% de l'IVG voté à l'Assemblée

Cette mesure, valable pour toutes les femmes, s'appliquera à partir de 2013.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Assemblée nationale, à Paris, le 2 octobre 2012. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

SANTE - C'était une promesse de François Hollande et une ancienne revendication de nombreuses associations. Les députés ont voté, vendredi 26 octobre, le remboursement à 100% des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par l'assurance-maladie. Cette mesure, valable pour toutes les femmes, s'appliquera à partir de 2013.

Au cours d'un débat apaisé, où il a été abondamment rendu hommage à Simone Veil et à sa loi dépénalisant l'IVG, qui date 1975, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a affirmé qu'il s'agissait d'un "choix de santé publique" et a rappelé qu'un avortement n'était "jamais un acte anodin" pour une femme.

L'UMP a toutefois proposé un amendement contre cette mesure. Mais il n'y a que 6 voix contre et 95 pour, a rapporté sur Twitter un journaliste de Mediapart. Il raconte également qu'une députée UMP, Bérengère Poletti, "opposée" à cet amendement de l'opposition, a été applaudie par la gauche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.