Cet article date de plus de neuf ans.

La plus grande carte de la matière noire dans l'univers dévoilée

Une équipe internationale d'astronomes est parvenue à établir un outil sans précédent qui devrait permettre de mieux connaître cette masse mystérieuse qui formerait 25 % du cosmos.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
En bleu foncé, un anneau de matière noire a été observé par le satellite Hubble au centre d'une galaxie située à 5 milliards d'années-lumière de la Terre, le 15 mai 2007. (NASA / AFP)

C'est un projet gigantesque. Une équipe internationale d'astronomes est parvenue à établir une carte de la matière noire dans l'univers d'une étendue sans précédent. Cet outil devrait permettre de mieux saisir cette masse mystérieuse qui formerait 25 % du cosmos. Les travaux de l'équipe ont été présentés lundi 9 janvier à l'American Astronomical Society, réunie cette semaine à Austin (Texas).

Les résultats de ces observations, fondés sur des simulations informatiques, étaient anticipés depuis longtemps. Mais ils étaient difficiles à vérifier étant donné que la matière noire est par nature invisible, relèvent Catherine Heymans, de l'université d'Edimbourg (Ecosse) et Ludovic Van Waerbeke, de l'université de Colombie-Britannique (Canada), principaux auteurs de cette communication.

La moitié de l'âge de l'univers

L'équipe a analysé quelque 10 millions de galaxies dans quatre régions différentes du ciel dont la plupart se situent à une distance de six milliards d'années-lumière (une année-lumière correspondant à 9 460 milliards de km). Ils ont ainsi pu remonter jusqu'à environ la moitié de l'âge de l'univers, estimé à 13,7 milliards d'années.

Modélisation informatique de la répartition de la matière noire dans l'univers, rendue publique le 9 janvier 2012. (FTVi)

"Savoir comment est distribuée la matière noire est la toute première étape vers la compréhension de sa nature et comment elle s'intègre dans notre connaissance actuelle de la physique", commente Ludovic Van Waerbeke.

Pour cerner cette matière, les astronomes ont étudié les distorsions de la lumière émise par ces galaxies. Cette lumière est en effet déviée par des masses de matière noire durant le long voyage pour atteindre la Terre. Catherine Heymans estime "qu'en cartographiant ainsi la matière noire comme jamais auparavant, nous sommes plus près d'en comprendre la nature et la relation avec les galaxies dans notre univers".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.