Cet article date de plus de neuf ans.

Royaume-Uni. L'alerte au lion ne donne rien dans un village de l'Essex

L'animal aurait été vu dimanche soir par des vacanciers à St Osyth, à l'est de Londres. La police a cependant mis fin aux recherches.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un lion au zoo de Wuppertal, dans l'ouest de l'Allemagne, le 9 août 2012. (PATRIK STOLLARZ / AFP)

ANIMAUX - Y avait-il réellement un fauve dans les rues de St Osyth ? Dimanche soir, des vacanciers avaient expliqué à la police qu'ils avaient vu un animal en liberté, qu'ils avaient pris pour un lion. Les autorités locales avaient pris la menace très au sérieux : Sur Twitter, lundi 27 août, elles avaient prévenues les résidents de St Osyth, dans le sud-est du pays, qu'ils "à rester prudents. Les policiers poursuivent les recherches."

Hélicoptères et fusils à tranquilisants

En plein Bank Holiday, un des jours de fête du calendrier britannique, la police avait en effet jugé crédible le signalement reçu dimanche soir de la possible cavale d'un mystérieux animal, probablement un lion. Du coup, les forces de l'ordre se sont déployées sur le terrain, aidées d'un hélicoptère à caméra thermique et d'employés du zoo de Colchester munis de fusils à tranquillisants.

Mais lundi après-midi, elles ont décidé de mettre fin aux recherches. "Nous pensons que l'animal qui a été vu dimanche soir était un gros chat domestique ou un chat sauvage", a indiqué un porte-parole de la police, ajoutant que "les recherches intensives n'avaient rien donné", et remerciant les habitants et les vacanciers présents dans la zone "pour leur patience et leur soutien" pendant ces 24 heures d'investigations, pimentées par la présence des medias.

Pas de lion manquant au zoo

La supposée bête avait été vue par des personnes vivant dans des caravanes sur une ferme de St Osyth, et l'une d'elles avait réussi à en prendre une photo, authentifiée comme celle d'un lion par des experts du zoo. Un père de famille de 39 ans a assuré au journal The Sun avoir vu ce lion, "un mâle" selon lui, alors qu'il se promenait avec ses deux fils de 9 et 11 ans, qui sont depuis "apeurés". Un autre homme "a entendu un rugissement" derrière la barrière de son jardin, proche d'un bois.

Pourtant, le zoo de Colchester a fait ses comptes : aucun lion ne manque à ses effectifs. La rumeur a couru qu'il pourrait s'agir d'un lion perdu par un cirque ambulant. Mais le dernier à être passé dans la région l'a quittée il y a une quinzaine de jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.