Non, Steven Spielberg n'a pas tué un dinosaure lors d'une partie de chasse

Une photo issue du tournage de "Jurassic Park" a laissé croire à des internautes que le réalisateur américain posait devant un dinosaure qu'il venait de tuer.

Une capture d\'écran du compte Facebook de Jay Branscomb, montrant une photo de Steven Spielberg, assis devant une marionnette de triceratops, lors du tournage de \"Jurassic Park\" en 1993.
Une capture d'écran du compte Facebook de Jay Branscomb, montrant une photo de Steven Spielberg, assis devant une marionnette de triceratops, lors du tournage de "Jurassic Park" en 1993. (FACEBOOK)

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. C'est l'adage qu'aurait dû appliquer l'humoriste américain Jay Branscomb avant de poster sur Facebook une photo de Steven Spielberg, assis devant un triceratops mort. Ce cliché, pris pendant le tournage de Jurassic Park en 1993, était accompagné d'un commentaire : "Honteuse photo d'un chasseur qui pose tout sourire à côté d'un triceratops qu'il vient juste de massacrer. S'il vous plaît, partagez pour que le monde puisse connaître et blâmer cet affreux personnage."

Il s'agissait évidemment d'une plaisanterie, le triceratops étant une marionnette utilisée pour le tournage du film. Mais, comme l'explique Buzzfeed (en anglais), de nombreux internautes ont pris cette blague au premier degré, bien que les triceratops aient disparu depuis plus de 65 millions d'années. Certains, ne reconnaissant pas Spielberg, ont d'emblée condamné ce qu'ils appellent "un meurtre" dans les commentaires de cette page Facebook, estimant que c'est "le chasseur qui aurait dû être tué".

D'autres ont clairement identifié le réalisateur américain et ont clamé qu'ils "n'iraient plus voir ces films", en le traitant de "tueur d'animaux". Ces commentaires hostiles ont suscité des réponses de personnes atterrées par le ridicule de ces attaques. Avant qu'un internaute ne vienne encore compliquer les choses en postant ce commentaire : "Je ne sais pas qui sont les plus idiots, ceux qui commentent en croyant que cette photo est vraie, ou ceux qui sont en colère contre ceux qui croient que cette photo est vraie."