La fin du monde, ce grand festival du n'importe quoi

L'approche d'une prétendue apocalypse le 21 décembre sert à certains de prétexte pour organiser des orgies ou s'en prendre à "Gangnam Style". Florilège.

Environ 5 000 volontaires posent nus pour l\'artiste Spencer Tunick, devant l\'opéra de Sydney (Australie), le 1er mars 2010.
Environ 5 000 volontaires posent nus pour l'artiste Spencer Tunick, devant l'opéra de Sydney (Australie), le 1er mars 2010. (TIM WIMBORNE / REUTERS)

Tout claquer à Las Vegas. Dire ses quatre vérités au patron. Passer du temps en famille. Ce sont les réponses classiques à la question : "Que souhaitez-vous faire avant la fin du monde ?" Quitte à avoir l'air vraiment idiot si la Terre continue de tourner après le vendredi 21 décembre 2012, certains sont nettement plus créatifs. Pour le business, le plaisir ou par véritable crainte de l'apocalypse, florilège d'initiatives farfelues.

1Construire une Arche de Noé

En France, les "survivalistes" s'entraînent en forêt, comme francetv info le raconte dans cet article. Les angoissés stockent des vivres et se préparent à passer les prochains jours, mois ou années, dans un abri anti-atomique. Mais comme il n'y aura pas de place pour tout le monde, un inventeur chinois a mis au point des sphères, baptisées "Arches de Noé" et censées résister aux raz-de-marée et aux tremblements de terre. Chacune est équipée de bouteilles d'oxygène, de réserves de nourriture et d'eau, pour une quinzaine de personnes. Prudence, toutefois, car la Chine ne plaisante pas avec les apôtres de l'apocalypse. D'après le Guardian (en anglais), le gouvernement a fait arrêter 400 membres de la secte chrétienne de Dieu tout puissant, qui avaient fait circuler des rumeurs de fin du monde.

2Faire l'amour une dernière fois

La une du tabloïd américain \"New York Post\" du 20 décembre 2012.
La une du tabloïd américain "New York Post" du 20 décembre 2012. (NYPOST.TUMBLR.COM)

"Je veux faire l'amour avant la fin du monde", dit cette mannequin en une du New York Post, jeudi 20 décembre. Elle n'est pas la seule. Sur les sites de petites annonces comme Craigslist, des dizaines de cœurs à prendre lancent un dernier appel désespéré, selon Buzzfeed. Un adolescent espère perdre sa virginité, tandis qu'un trentenaire se présente comme un spécialiste du massage érotique. En novembre, un sondage révélait que faire l'amour était aussi la priorité des Français avant l'apocalypse, selon RTL.

3Organiser une orgie

Environ 5 000 volontaires posent nus pour l\'artiste Spencer Tunick, devant l\'opéra de Sydney (Australie), le 1er mars 2010.
Environ 5 000 volontaires posent nus pour l'artiste Spencer Tunick, devant l'opéra de Sydney (Australie), le 1er mars 2010. (TIM WIMBORNE / REUTERS)

"De toute façon, on s'en fout, le lendemain personne ne s'en souviendra, on sera tous morts." C'est l'argument (imparable) de l'organisateur d'une "sex party friendly consentante entre condamnés d'existence", pour attirer des centaines de volontaires dans son groupe Facebook qui prévoit une gigantesque orgie, vendredi, à Nice. Sa page Facebook a été supprimée, mais a donné l'idée à d'autres, notamment à Lausanne, en Suisse, selon 20minutes.ch.

4Attirer les touristes et devenir riche

Si ce n'est le célèbre village de Bugarach (Aude), alors ce sera Rtanj en Serbie, ou Theux en Belgique ou peut-être Sirince, le village turc d'où la Vierge Marie serait montée au paradis. S'il y a un seul village sur Terre qui peut échapper à l'apocalypse, c'est là que vous voudrez passer vos dernières heures. Les restaurants y proposent des menus spéciaux et promettent parfois d'oublier l'addition, en cas de fin du monde. Un Tarnais loue même des chambres à 1500 euros la nuit et des parcelles de terrain dont il est propriétaire sur le pic de Bugarach, "la terre de l'immortalité", raconte La Dépêche.

5Désigner le coupable, Gangnam Style

Le chanteur sud-coréen Psy, interprète de \"Gangnam Style\", à Sydney (Australie), le 17 octobre 2012.
Le chanteur sud-coréen Psy, interprète de "Gangnam Style", à Sydney (Australie), le 17 octobre 2012. (TIM WIMBORNE / REUTERS)

Il fallait bien trouver un responsable au chaos qui attend la planète. C'est ce que s'est amusé à faire un étudiant en art, en postant sur YouTube une vidéo dans laquelle il explique une prétendue prophétie de Nostradamus, raconte le site Madmoizelle. "Du matin calme, la fin viendra une fois le nombre de cercles alignés à 9 sera, du cheval qui dansera", selon le soi-disant texte de l'astrologue. C'est évident, Nostradamus accusait Gangnam Style, le succès planétaire du Sud-Coréen Psy. Le Pays du matin calme renvoie à la Corée, le cheval qui danse à la chorégraphie, et les neuf cercles alignés sont les zéros du milliard de vues sur YouTube, qui pourrait justement être atteint le 21 décembre 2012. Des éléments suffisants pour demander le retrait du clip de Gangnam Style de YouTube.