Cet article date de plus de douze ans.

Il se déguise pour toucher la retraite de sa mère

Un Américain a été inculpé de fraude après avoir touché les allocations de retraite et de logement de sa mère décédée
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un Américain a été inculpé de fraude après avoir touché les allocations de retraite et de logement de sa mère décédéeUn Américain a été inculpé de fraude après avoir touché les allocations de retraite et de logement de sa mère décédée

Thomas Parkin, 49 ans, aidé d'un complice, Mhilton Rimolo, qui incarnait le prétendu neveu de la vieille dame, sont poursuivis pour 47 chefs d'accusation.

En six ans, ils ont reçu au total 52.000 dollars d'allocations retraite et 65.000 dollars d'aides au logement, selon le procureur du district de Brooklyn (sud de New York) Charles J. Hynes.

"Les accusés ont mené pendant plusieurs années une fraude sans précédent par son envergure et sa hardiesse", a déclaré M. Hynes dans un communiqué publié mercredi.

Thomas Parkin avait commencé par falsifier le certificat de décès de sa mère et fournir un faux numéro d'identification pour faire croire que la défunte, Irene Prusik, était toujours en vie.

Rencontre avec la septuagénaire


Pour être crédible jusqu'au bout, il s'était même déguisé en vieille dame pour aller faire renouveler son permis de conduire.

Lors d'une enquête distincte sur des irrégularités juridiques concernant le logement de la défunte, Thomas Parkin et Mhilton Rimolo avaient accepté d'organiser une rencontre avec la septuagénaire.

Les enquêteurs avaient alors trouvé Thomas Parkin déguisé avec une veste de femme, du rouge à lèvres et des ongles vernis.

"J'ai tenu ma mère dans mes bras à sa mort et j'ai respiré dans son dernier souffle, donc je suis ma mère", aurait déclaré M. Parkin aux autorités lors de son arrestation, selon la chaîne CNN qui cite une source proche de l'enquête.

La caution a été fixée à un million de dollars pour chacun des accusés. Ils encourent une peine de 25 ans de prison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.