Cet article date de plus de huit ans.

Escargot sans yeux et chat-ours rejoignent la liste des espèces les plus étonnantes du monde

Cette liste, constituée chaque année depuis 2008, vise à rappeler que les chercheurs continuent à découvrir de nouvelles espèces.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo non datée d'un olinguito, mammifère carnivore de deux kilos vivant dans la forêt des Andes. (GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Qu'ont en commun l'olinguito, mammifère carnivore de deux kilos entre l'ours et le chat, vivant dans la forêt des Andes, et un escargot sans yeux vivant à plus de 900 mètres sous terre en Croatie ? Les deux figurent parmi les dix nouvelles espèces les plus étonnantes découvertes en 2013, ont annoncé des scientifiques, jeudi 22 mai. Cette liste est établie par un comité international de taxonomistes et d'autres experts, réunis par l'Institut international de l'exploration des espèces(en anglais).

La liste doit être publiée à temps pour l'anniversaire de naissance, le 23 mai, de Carl von Linné (1707-1778), naturaliste suédois considéré comme le fondateur de la taxonomie moderne. Constituée chaque année depuis 2008, cette liste vise à rappeler que les chercheurs continuent à découvrir de nouvelles espèces. Près de 18 000 ont été identifiées en 2013, s'ajoutant aux deux millions déjà connues de la science.

Arbre-dragon, anémone de mer et insecte minuscule

Dans cette liste figure l'arbre-dragon de Thaïlande, aux fleurs crème rayées d'orange, qui peut atteindre 12 mètres de haut. Les scientifiques sont longtemps passés à côté de cet arbre, connus des locaux.

Certaines espèces de la liste des dix étaient inconnues de quiconque. Ainsi de l'anémone de mer jaune de 2,5 centimètres qui étend ses tentacules dans les eaux glacées de l'Antarctique. Elle a été découverte par un submersible lors d'une exploration de la barrière de Ross.

Plus alarmant, les scientifiques n'avaient aucune idée de l'existence de microbes capables de survivre dans des "salles blanches" stérilisées. La découverte tardive de la "mymaridae Fée clochette" au Costa Rica est plus excusable : avec ses 250 micromètres, c'est l'un des insectes connus les plus minuscules. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.