Cet article date de plus d'un an.

Mobilisation du 1er-Mai : au moins sept fois plus de manifestants que l’an passé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Mobilisation du 1er-Mai : au moins sept fois plus de manifestants que l’an passé
Article rédigé par France 3 - B. Gelot, L. Seux, J. Cholin, E. Delevoye, G. Marque, M. Gualandi, B. Blanc, France 3 Régions, D. Aysun
France Télévisions
France 3
Les syndicats voulaient faire de ce 1er mai 2023 une 13e journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Lundi soir, la CGT avance le chiffre de 2,3 millions de manifestants partout en France. Le ministère de l’Intérieur compte 780 000 personnes. Quels que soient les chiffres, c’est au moins sept fois plus que l’an passé.

C’est sous l’orage et une pluie battante que le cortège parisien s’est élancé en début d’après-midi. Un cortège dense pour un 1er mai, malgré les vacances, de quoi satisfaire le patron de la CFDT. Pour cette 13e journée de manifestations contre la retraite à 64 ans, l’intersyndicale montre toujours un fond uni. Elle n’entend pas céder, même si la loi a été promulguée. Maintenir la pression sur le gouvernement, un message largement partagé par les manifestants. 

Une ambiance plutôt festive

"C’est le moins qu’on puisse faire, marcher pour montrer au gouvernement qu’on ne veut pas tourner la page. Cette retraite, elle est injuste, l’argent peut être pris ailleurs", dit un manifestant. 2,3 millions de manifestants, selon la CGT, 782 000 selon la police dans toute la France. La mobilisation était particulièrement forte à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Nice (Alpes-Maritimes), Grenoble (Isère) ou encore Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Partout, des défilés dans une ambiance plutôt festive.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.