1er-Mai : le retour du muguet

En plus d'être consacré comme la fête du Travail, le 1er-Mai est aussi la fête du muguet. Même si les brins s'achètent désormais davantage qu'ils ne se cueillent, les Français en restent friands.

France 2

Le 1er-Mai n'est pas seulement le jour de la fête du Travail, c'est aussi celui de la fête du muguet. Les deux ne sont pas liées depuis l'origine, mais ces deux fêtes sont désormais indissociables. Chaque année il se vend environ 60 millions de brins, soit quasiment un par Français.

Des brins plus souvent achetés que cueillis

Le muguet a besoin de beaucoup d'eau. Habituellement, il est arrosé quatre fois par jour. Sur la Côte d'Azur, c'est sous serre qu'il s'épanouit, en raison de conditions climatiques parfois capricieuses. De fait, la cueillette, n'est souvent, au mieux, qu'un lointain souvenir. Le commerce a su tirer profit de la coutume et de la vente de cette plante, importée du Japon au Moyen-âge. L'offrir permet, une fois par an, de perpétuer la tradition, de se faire plaisir voire de se porter bonheur si on souhaite le garder pour soi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salariée d\'une entreprise horticole produisant du muguet près de Nantes. 
Une salariée d'une entreprise horticole produisant du muguet près de Nantes.  (GEORGES GOBET / AFP)