Cet article date de plus de trois ans.

Histoire : sur les traces d'un soldat inconnu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Histoire : sur les traces d'un soldat inconnu
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

France 3 vous raconte aujourd'hui l'histoire extraordinaire du soldat Claude Fournier, dont le squelette a été retrouvé par hasard 102 ans après sa mort.

Une histoire extraordinaire, celle d'un héros sorti de l'oubli, mort pour la France à Verdun, sans nom et sans visage. Un siècle après sa mort, le soldat Fournier a retrouvé son identité et sa famille. Le 6 mai 2015, les pelleteuses en action pour rénover le mémorial de la Grande Guerre retrouvent trois corps enfouis. L'un des trois squelettes se trouve être celui d'un homme entre 35 et 40 ans. Entre autres, on retrouve également une plaque militaire. Un nom : Claude Fournier. Insuffisant pour donner une identité à l'un de ces trois soldats inconnus.

Sur les traces d'un héros

À plusieurs centaines de kilomètres de là, en Saône et Loire, le nom de Claude Fournier est inscrit sur le monument aux morts. Le maire ressort ses archives pour retrouver sa trace. L'homme était un héros, récompensé de la croix de guerre. Le maire parvient à trouver la trace de son petit-fils, qui vit à Cannes. Grâce à une analyse ADN, le corps d'un des soldats est identifié comme étant celui de son grand-père. Reste une énigme : quel pouvait être son visage ? Toutes les photos de l'époque ont été perdues lors d'une inondation. Mais à l'institut de recherche criminel de la gendarmerie, un portrait-robot est établi à partir de son crâne et de son ADN. On sait qu'il était blond aux yeux bleus. Un visage apparait enfin. Le soldat Fournier sera inhumé le 21 février prochain, 102 ans après être tombé au champ d'honneur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.