Baron Empain : enlevé pendant 63 jours en 1978

Le baron Édouard-Jean Empain est mort mercredi 20 juin. Il avait fait la une des médias pendant des semaines, dans les années 1970. Ce riche industriel, séquestré durant 63 jours, a été mutilé puis libéré par ses ravisseurs.

France 3

Le 23 janvier 1978, le baron Édouard-Jean Empain est kidnappé à la sortie de son domicile à Paris. Ce capitaine d'industrie au physique d'acteur est un héritier riche. Quelques jours plus tard, dans une consigne de la gare de Lyon, un paquet pour sa famille est retrouvé, avec l'auriculaire gauche du baron. Une lettre accompagne le colis. Sous la plume d'Empain, ses ravisseurs réclament des dizaines de millions de francs.

Il avait 80 ans

Pendant des semaines, les négociations et les recherches de police patinent, jusqu'en mars 1978. Dans une fusillade, un des ravisseurs est tué, un autre arrêté. Après 63 jours de détention, Édouard-Jean Empain retrouve enfin la liberté. Libéré, il ne trouve cependant pas le réconfort de sa famille. Lors du procès des hommes qui l'ont enlevé, sont mis au jour sa vie extraconjugale et son penchant pour les jeux d'argent. Isolé, il fuit son ancienne vie et s'installe à Monaco. Mort mercredi 20 juin, le baron Empain avait 80 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 23 janvier 1978, le baron avait été enlevé devant son domicile, en plein cœur de Paris, avenue Foch.
Le 23 janvier 1978, le baron avait été enlevé devant son domicile, en plein cœur de Paris, avenue Foch. (- / AFP)