Cet article date de plus de quatre ans.

Vestiges d'une pyramide en Égypte : "Une découverte très prometteuse" pour étudier "la 13e dynastie"

La découverte des vestiges d'une pyramide en Égypte va permettre d'étudier la 13e dynastie à laquelle elle appartenait, a estimé mardi sur franceinfo l'égyptologue Alain Zivie. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les vestiges de cette nouvelle pyramide ont été découverts sur le site archéologique de Dahchour, à une trentaine de kilomètres du Caire. (HO / EGYPTIAN ANTIQUITIES MINISTRY)

L'Égypte vient de découvrir les vestiges d'une nouvelle pyramide "en bon état", vieille de 3 700 ans. Les restes du monument funéraire, datant de la 13e dynastie (1 802-1 640 avant J.-C.) ont été retrouvés dans la nécropole du site archéologique de Dahchour. Invité ce mardi de franceinfo, Alain Zivie, égyptologue au CNRS et chef de la mission archéologique française du Bubasteion à Saqqara, a estimé que cette découverte était "très intéressante" et "prometteuse" car "on connaît très mal cette dynastie".

franceinfo : Y-a-t-il encore des pyramides à découvrir en Égypte ?

Alain Zivie : Oui, c'est cela qui est surprenant ! Tout dépend ensuite de ce que l'on considère comme une pyramide. Il y a des pyramides royales, d'autres qui sont des annexes d'ensembles funéraires de certains rois… Là, il s'agirait des restes d'une pyramide royale. On va sans doute peu à peu découvrir des parties qui ont été creusées, aménagées dans la roche, puis ensuite recouvertes de pierres, de remblais qui donnaient cette forme pyramidale. Ce n'est pas non plus la pyramide de Kheops, il s'agit plutôt d'une petite pyramide.

Comment être sûr qu'il s'agisse d'une pyramide ?

Grâce aux plans des premiers aménagements qui ont été découverts : une sorte de corridor et une descente jusqu'à une pièce… Ce sont des plans très caractéristiques de l'époque de la 13e dynastie. C'est très intéressant parce qu'on connaît très mal cette dynastie qui remonte à plus de 1 600 ans avant J.-C. Surtout, j'ai entendu dire qu'il y avait des restes d'inscriptions qui permettraient éventuellement d'attribuer cette pyramide à un roi précis.

Faut-il rester prudent face à cette découverte ?

Oui, le ministère des Antiquités vient tout juste de diffuser l'information. C'est extrêmement prometteur, mais pour l'instant nous n'en savons pas beaucoup plus. Le problème de cette découverte, et comme de toutes les découvertes en Égypte, c'est que le temps de la recherche est totalement différent du temps de l'information. Et c'est pour cela qu'on est pour l'instant peu précis.

"Nous allons apprendre sur plusieurs aspects : l'architecture, les coutumes funéraires, mais aussi l'histoire, qui est très mal établie pour cette période" Alain Zivie, égyptologue au CNRS
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Archéologie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.