Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde 2022 : "Il faudra du temps pour digérer", déclare Didier Deschamps après la défaite de l'équipe de France

L'Argentine de Lionel Messi brise le rêve de troisième étoile des Bleus. L'équipe de France de football s'est inclinée aux tirs au but en finale de la Coupe du monde (3-3, 4-2 t.a.b.). Elle a cru jusqu'au bout qu'elle pourrait garder son titre grâce au triplé de Kylian Mbappé.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps après la défaite des Bleus en finale de la Coupe du monde de football au Qatar, le 18 décembre 2022. (TOLGA BOZOGLU / EPA)

"Quand il n'y a pas le Graal au bout, on n'en était pas loin, ça fait mal. Il faudra du temps pour digérer", a confié Didier Deschamps dimanche 18 décembre sur TF1 après la défaite de l'équipe de France aux tirs au but face à l'Argentine en finale de la Coupe du monde.

"Il y a les matchs mais c'est une aventure humaine, il ne faut pas l'oublier. De ce côté-là, il n'y a que du positif."

Didier Deschamps

conférence de presse

Le sélectionneur des Bleus est revenu sur le parcours de son équipe, rappelant les hauts et les bas de son groupe, miné par les blessures. "La déception est tellement énorme, il y a eu un avant et un pendant – pas des plus faciles – mais ce ne sont pas des excuses. Cela a été un pur bonheur avec le staff et les joueurs de partager ce Mondial", a ajouté le patron des Bleus, visiblement ému. 

Didier Deschamps restera-t-il sélectionneur de l'équipe de France ? 

À la tête des Bleus depuis 2012, Didier Deschamps est en fin de contrat après ce Mondial. Il est revenu sur le flou qui entoure son avenir à la tête de la sélection tricolore. "Je n'ai pas envie de parler de ça", a-t-il prévenu. "L'important, c'est l'équipe de France, elle est au-dessus de tout. Je verrai mon président en début d'année (2023) comme c'était prévu, on verra bien", a-t-il ajouté.

>>> Emmanuel Macron a "demandé à Didier Deschamps de poursuivre" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.