Grand oral du bac : à deux jours de l'examen, des professeurs n'ont toujours pas reçu leur convocation

Le grand oral du baccalauréat débute en effet lundi et de nombreux professeurs ne savent toujours pas s'ils intègrent un jury, ni où.

Article rédigé par
Farida Nouar - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une élève fait sa presentation devant son enseignante au lycée Victor Hugo de Poitiers lors d'une session blanche de l'épreuve du grand oral du baccalauréat, jeudi 10 juin. (MATHIEU HERDUIN / MAXPPP)

En Île-de-France, nombreux sont encore les professeurs vendredi 18 juin à ne pas savoir "où" et "si" ils seront convoqués à partir de la semaine prochaine pour faire passer le grand oral du bac 2021. C'est le cas de François, professeur d’histoire-géographie dans l'Académie de Versailles qui affirme n'avoir "toujours rien reçu".

D’habitude les convocations arrivent bien en amont mais quand c'est au dernier moment, elles se téléscopent avec le quotidien. "On est sur une académie qui est grande, il y a des temps de déplacements qui peuvent être conséquents en fonction de l'endroit où je vais être convoqué. On est à deux jours de l'oral et donc en terme d'organisation de vie de famille c'est compliqué, explique François. J'ai aussi un rendez-vous pour ma deuxième injection de vaccin mercredi prochain".

"C'est très inconfortable après une année qui a été elle-même très inconfortable."

François, professeur d’histoire-géographie dans l'Académie de Versailles

à franceinfo

Le jury de cette nouvelle épreuve, un binôme avec deux spécialités différentes, complique aussi le processus des convocations. Ce retard a également des conséquences sur l’organisation au sein même des établissements. "Il faut que les établissements convoquent des professeurs pour surveiller donc il est impossible pour l'instant de faire les plannings puisque les chefs d'établissement ne savent pas qui sera libre pour surveiller la semaine prochaine. Le dernier problème, ce sont les professeurs documentalistes ou de collège convoqués pour faire passer le grand oral alors qu'évidemment ils n'ont pas été formés pour", ajoute Geneviève Royer, responsable départementale du SNES des Hauts-de-Seine et professeur d’histoire-géographie à Rueil-Malmaison.

L’envoi a été retardé, il y a quelques jours, à cause de difficultés techniques mais le problème a été résolu, selon le Service interacadémique des examens et concours. Le SIEC, chargé d’envoyer les convocations pour les académies de Créteil, de Paris et de Versailles, assure que l’envoi est achevé depuis jeudi soir. Le grand oral a lieu du 21 juin au 2 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.