CARTES. Quelles sont les villes qui ont obtenu la mention très bien au bac ?

Francetv info a analysé les résultats au baccalauréat 2015 dans plus de 1 500 communes pour dresser la carte des endroits où les candidats ont obtenu le plus de mentions très bien.

Ils sont plus de 36 000 à avoir obtenu une mention très bien au bac cette année. Sur les résultats d'un peu moins des 1 500 communes analysées par francetv info, cela représente un taux moyen de 5,9% par commune.

Ces chiffres, qui proviennent des académies, ne concernent que la métropole et les candidats qui ont accepté la diffusion de leurs résultats. Cet article n'est donc pas fondé sur des données exhaustives. Les chiffres définitifs seront connus à partir de mi-juillet.

>> Consultez les résultats dans notre moteur de recherche

Le Nord et l'Est obtiennent plus de mentions très bien

Une quarantaine de villes ont un taux d'obtention de la mention très bien supérieur à 20%. Ce taux est calculé par rapport au nombre de candidats au bac dans la commune, et ne signifie donc pas nécessairement que le nombre de mentions très bien est très élevé.

L'académie de Versailles obtient un fort ratio de mentions très bien, notamment les communes d'Orsay (Essonne), de Verneuil-sur-Seine (Yvelines), de Sceaux (Hauts-de-Seine) ou de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Dans le nord et l'est du pays, comme à Beaucamps-Ligny (Nord), Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle) ou Le Hérie-la-Viéville (Aisne), on constate également un taux élevé de mentions très bien.

Dans les grandes villes françaises, qui ont obtenu le plus de mentions très bien en valeur absolue, le ratio par rapport au nombre de candidats est toujours inférieur à 20%. Il est de 17,6% à Paris, 10,7% à Lyon et 6,5% à Marseille.

Les candidats éliminés sont répartis de façon plus homogène

Sur les 1 500 communes analysées, le taux de candidats éliminés s'élève en moyenne à 7,6%. Dans une centaine d'entre elles, ce taux dépasse les 20%. 

Les communes qui ont les taux d'élimination les plus élevés sont réparties dans toute la France, comme celle de Saint-André-lez-Lille (Nord), de Vanxains (Dordogne) ou de Serre-les-Sapins (Doubs). Seul le département du Bas-Rhin sort du lot avec un taux d'élimination très faible par rapport à la moyenne nationale : 1,8%.