Baccalauréat : de nombreux dysfonctionnements cette année

Cette année, le Baccalauréat a été marqué par des dysfonctionnements en série. Fuites et sujets erronés, ces fausses notes ont été dénoncées par les élèves et une partie des enseignants. De quoi relancer la réforme de l'épreuve.

FRANCE 2

Ils pensaient en avoir fini avec le Bac, mais à Paris, Bordeaux (Gironde) ou Montbéliard (Doubs), 18 000 élèves de la filière technologique ont dû repasser une deuxième fois leur examen d'espagnol. S'ils repassent cette matière, c'est que les sujets proposés cette année étaient identiques à ceux du rattrapage de l'an dernier.

Plusieurs ratés

Un nouveau couac dans une session du Bac déjà marquée par plusieurs ratés. Pour cause de fuite des sujets, il a fallu recourir à six sujets de secours et quinze rectificatifs de consignes, parce qu'il y a eu des erreurs dans les énoncés. Pour le ministre de l'Éducation, cette désorganisation est un argument de plus pour réformer le Bac prochainement. Une réforme soutenue aussi par le syndicat des proviseurs. Une position radicale que ne partage pas le principal syndicat des enseignants.

Le JT
Les autres sujets du JT
La première journée du baccalauréat général : l\'épreuve de philo dans le Jura, le 15 juin 2017.
La première journée du baccalauréat général : l'épreuve de philo dans le Jura, le 15 juin 2017. (MAXPPP)