Baccalauréat 2021 : un logiciel d'aide à la correction pour l'épreuve de philosophie fait polémique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Baccalauréat 2021 : un logiciel d'aide à la correction pour l'épreuve de philosophie fait polémique
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jeudi 17 juin avait lieu l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2021. Les premières copies sont corrigées depuis vendredi. Partout en France, les professeurs de philosophie dénoncent la mise en place d'un logiciel d'aide à la correction.

Une petite musique, une présentation didactique : c'est le logiciel d'aide à la correction nommé Santorin. Il devrait être utilisé par les professeurs correcteurs du baccalauréat de philosophie. Mais ce logiciel et son utilisation font débat au sein de l'éducation nationale. "C'est l'intelligence artificielle qui se réunit pour nous débarrasser de la pénibilité des copies, mais en même temps, c'est cet outil qui finalement penserait aussi à notre place. Nous, correcteurs de philosophie, on n'a par exemple pas de barème et on essaye d'évaluer chaque spécificité, chaque singularité de chaque copie et là, le fait même de proposer un déroulement d'annotation, du prêt à penser, c'est en contradiction avec notre métier."

Une appréciation moins riche

Selon les professeurs, Santorin est incompatible avec les besoins des correcteurs. Le paramètres de correction sont multiples, et ce logiciel ne propose pas la richesse d'appréciation que peut offrir la copie papier originale sur laquelle l'élève s'est penché.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bac 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.