Cet article date de plus de sept ans.

Un orang-outan refuse de se séparer de sa peluche et perturbe les contrôles à l'aéroport de Roissy

Le primate "a failli tout casser" quand les agents de sécurité ont voulu lui retirer son doudou. Après deux passages aux rayons X, il a finalement été autorisé à partir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un jeune orang-outan en Malaysie. (SYLVAIN CORDIER / HEMIS.FR / AFP)

Pour ce grand enfant, pas question de lâcher son doudou un seul instant. En transit à l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, un orang-outan a catégoriquement refusé de se séparer de la peluche qui l'accompagnait, perturbant l'action des services de sécurité, a-t-on appris vendredi 11 juillet de source policière.

A l'arrivée de l'animal, qui devait se rendre au Chili, les agents de sécurité de l'aéroport ont tenté de contrôler le doudou du grand singe "pour savoir s'il ne contenait rien d'illégal", selon cette source.

Mais le primate, "assez imposant", n'a jamais voulu lâcher sa peluche, ce qui a entraîné l'intervention de nombreux personnels, "qui ne sont pas parvenus à lui faire lâcher son jouet". Le grand singe s'est même montré assez susceptible : "Il a failli tout casser." Finalement, après deux passages au rayon X, l'orang-outan a été autorisé à partir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.