Un loup identifié en Charente, une première depuis plus d'un siècle

L’Office français de la biodiversité a confirmé qu'il s'agissait bien d'un loup gris. 

Un loup gris dans un parc animalier. (Illustration). 
Un loup gris dans un parc animalier. (Illustration).  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Un loup gris a été pris en photo "trottant sur une parcelle de labour et sur la route" sur la commune de Gurat en Charente lundi 20 janvier, indique la préfecture. La présence du loup n'avait pas été repérée depuis plus d'un siècle dans le département. La photographie du loup, transmise à l’Office français de la biodiversité (OFB), a permis de confirmer qu'il s'agissait bien d'un canis lupus lupus, autrement dit un loup gris.

"Ce type d’observation fortuite et isolée du loup a souvent lieu à l’automne et en début d’hiver, détaille l’Office français de la biodiversité. Cette saison correspond en effet à une étape importante du cycle biologique de l’espèce qu’on appelle la dispersion. A cette période, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe, contraignant d’autres individus à quitter la meute pour chercher un nouveau territoire où s’établir". Selon l'OFB, ces loups peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer. L'Office ajoute que "la rapidité de déplacement et la discrétion de cet animal d’un point à un autre font que l’espèce peut facilement passer inaperçue le long de son trajet de dispersion".

En Nouvelle-Aquitaine la présence du loup gris a été observée en Dordogne en 2015, dans les Pyrénées-Atlantiques en 2018 et 2019, et plus récemment, mi-novembre 2019, dans le sud-ouest de la Charente-Maritime.