VIDEO. La guêpe pompile, une chasseuse de mygales impitoyable

Pour nourrir sa progéniture, la guêpe pompile est capable de venir à bout d'une mygale bien plus imposante qu'elle.

BRUT

C'est un combat sanglant qui oppose la mygale à la guêpe pompile. La mygale est un adversaire de taille mais elle est ne fait pas le poids face à l’arme secrète de la guêpe : son venin. Celui-ci compte parmi les plus douloureux et efficaces du monde des insectes. En effet, la substance toxique a la capacité de paralyser la mygale et de la plonger dans un état proche du coma. Pour l'injecter, la guêpe pompile fait preuve d'une cruelle ingéniosité. Elle peut attaquer par le bas pour cibler le sternum de l'araignée ou piquer les pattes pour immobiliser sa proie.  

Une mort utile

Une fois capturée, l'araignée sera destinée à la progéniture de la guêpe. Après avoir traîné sa prise jusqu'au terrier, la femelle va pondre un œuf unique sur le corps de l'arachnide. Pour se développer, la larve va pouvoir se nourrir de la mygale en pénétrant dans sa chaire. C'est pourquoi l'araignée doit être suffisamment corpulente afin de servir de pâture à la guêpe jusqu'à que celle-ci atteigne la taille adulte. 

VIDEO. La guêpe pompile, une chasseuse de mygales impitoyable
VIDEO. La guêpe pompile, une chasseuse de mygales impitoyable (BRUT)