Un zoo suédois révèle avoir euthanasié des lionceaux en parfaite santé

Par refus de stérilisation et pour des raisons de sécurité, le zoo de Borås, en Suède, a choisi d’euthanasier des lionceaux. Une pratique assez courante dans certains zoos scandinaves. 

Neuf lionceaux morts en six ans. Le zoo de Borås, en Suède, vient de révéler avoir euthanasié la majorité de ses treize lionceaux nés depuis 2012. Les raisons avancées sont les risques d’attaques par les adultes du groupe et l’absence d’un autre zoo disposé à les accueillir. 

L’euthanasie "en dernier recours"

Le zoo dit aussi refuser la stérilisation et la contraception. "En accord avec leur bien-être, nos animaux doivent pouvoir exprimer tous leurs instincts naturels, y compris la reproduction et la maternité. L'euthanasie est un dernier recours, quand toute autre solution s'est révélée impossible." justifie le directeur du zoo, Bo Kjellson. Toutefois, plusieurs associations jugent que l'euthanasie était évitable et qu'une politique de stérilisation est préférable.

Cependant, ce n’est pas le seul zoo à pratiquer l’euthanasie. Chaque année en Europe, d’après l’association européenne des zoos et aquariums, entre 3000 et 5000 animaux en captivité sont euthanasiés.

Des polémiques similaires ont éclatées en 2014 et  2015 au Danemark, où plusieurs animaux avaient été euthanasiés puis disséqués en public. Nina Collatz Christensen, chargée de l'événementiel, avait alors déclaré que "C'est quelque chose qu'on pratique depuis vingt ans. Ce n'est pas une occasion spéciale et ça fait parti de notre programme d'éducation pour lequel on organise de tels événements. Alors c'est normal, en tout cas pour un zoo danois, et je crois que ça l'est aussi en Suède."

Un zoo suédois révèle avoir euthanasié des lionceaux en parfaite santé
Un zoo suédois révèle avoir euthanasié des lionceaux en parfaite santé (BRUT)