Cet article date de plus d'un an.

Naissance d'un takin, une espèce menacée de bovidés, dans un zoo d'Auvergne

Il s'agit de la première naissance en France d'un petit takin cette année. Cette espèce de bovidés caprins vit dans les montagnes de l'ouest de la Chine et dans l'Himalaya.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bébé takin est né au Parc animalier d'Auvergne. (RIVIERE ROMAIN / PARC ANIMALIER D'AUVERGNE)

Un heureux événement plutôt rare. Le Parc animalier d'Auvergne a annoncé, jeudi 2 avril, la naissance d'un takin, une espèce de bovidés caprins menacée d'extinction qui vit dans les montagnes de l'ouest de la Chine ou dans l'Himalaya. Marissa a donné la vie mardi à une petite femelle baptisée Timphou, comme la capitale du Bhoutan, dont le takin est l'emblème national.

Toutes deux "se portent à merveille", précise dans un communiqué le parc animalier, qui œuvre à la conservation des espèces rares et menacées, particulièrement originaires des sommets du monde. C'est la première naissance en France d'un petit takin cette année. Le takin (Budorcas taxicolor), qui ressemble un peu au gnou africain, figure dans la liste des animaux menacés d'extinction.

Il est considéré comme un animal archaïque, survivant d'une faune disparue, selon le Parc. L'espèce a été refoulée dans des régions isolées, où elle a pu survivre jusqu'à nos jours, mais reste encore assez mal connue. Les takins vivent entre 2 000 et 4 500 mètres d'altitude, en petits troupeaux. Ils descendent dans la vallée l'hiver pour éviter les tempêtes de neige mais migrent l'été vers les hauteurs.

"Nos takins font partie d'un programme de conservation européen dont l'objectif est de garder une population saine génétiquement en parc afin de pouvoir, lorsque les menaces auront disparu, les réintroduire dans la nature", explique le parc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Naissance d'animaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.