Cet article date de plus d'un an.

Loire : un panda roux retrouvé dix jours après avoir fui d'un zoo

L'animal "semble en bonne forme et ne pas avoir souffert de son séjour à l'extérieur du parc", selon le vétérinaire du parc.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le panda roux avait fui le zoo mi-novembre en profitant des dégâts provoqués sur son enclos par d'abondantes chutes de neige. (ESPACE ZOOLOGIQUE SAINT MARTIN LA PLAINE)

Un panda roux mâle, qui s'était échappé mi-novembre du parc animalier de Saint-Martin-la-Plaine (Loire) en profitant des dégâts provoqués sur son enclos par d'abondantes chutes de neige, a été retrouvé samedi 23 novembre dans la matinée, annonce le zoo.

"Nous avons été appelés ce matin vers 8h15 par un habitant de St-Martin-la-Plaine. Dans son jardin, il a vu le panda roux dans un prunus. Une équipe du parc s'est immédiatement rendue sur place. L'animal fugueur a été récupéré", précise dans un communiqué le vétérinaire du parc, le docteur Jean-Christophe Gérard. "Le petit panda semble en bonne forme et ne pas avoir souffert de son séjour à l'extérieur du parc, même s'il a un petit peu maigri", poursuit-il.

L'animal surveillé "plus attentivement"

Le jeune fugueur, âgé de 3 ans, s'était échappé dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 novembre à la faveur des dégâts provoqués sur les installations du zoo par les chutes de neige. Sa femelle, elle, était restée sagement dans son enclos.

Le panda, craintif à l'approche des humains, "ne présente pas de danger, ne craint pas le froid et peut se nourrir de feuilles d'arbre", avait tenu à rassurer après son échappée le directeur de l'espace zoologique, Pierre Thivillon.

L'animal avait été signalé mercredi matin par une automobiliste à Saint-Maurice-sur-Dargoire (Loire), à moins d'une dizaine de kilomètres de Saint-Martin-la-Plaine mais les gendarmes et le personnel du parc n'avaient pas pu alors le localiser précisément. Le vétérinaire et les soigneurs du parc vont surveiller le panda "plus attentivement" durant les prochains jours "pour s'assurer que tout va bien pour lui".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.