Loir-et-Cher : trois chiens sont morts après avoir été en contact avec l'eau du Cher

Trois chiens sont décédés depuis la mi-juillet, après avoir été en contact avec l'eau du Cher. Deux des trois propriétaires mettent en cause une algue toxique. Des analyses sont en cours. 

Une barque sur le Cher, près de Chenonceaux, Indre-et-Loire, le 14 juin 2017.
Une barque sur le Cher, près de Chenonceaux, Indre-et-Loire, le 14 juin 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Trois chiens sont morts dans des circonstances similaires après s'être baignés dans la rivière Cher ou après avoir été en contact avec de la vase à proximité du cours d'eau, rapporte France Bleu Berry.

Le premier chien a succombé mi-juillet à Chabris, dans l'Indre, le second est mort samedi 30 juillet à Selles-sur-Cher, dans le Loir-et-Cher et le troisième mardi 1er août à Vierzon, dans le Cher. Les analyses de l'eau sont en cours et les résultats seront connus la semaine prochaine.

Une algue toxique mise en cause

Deux des trois propriétaires des animaux morts mettent en cause une algue toxique type cyanobactérie, mais l'Agence Régionale de Santé précise "ne pas savoir si ces décès sont liés à la qualité de l'eau".

La préfecture du Cher rappelle que la baignade dans la rivière Cher est interdite par arrêté depuis 1976. "Cette interdiction de baignade s'applique aussi aux animaux de compagnie" ajoute-t-elle dans un communiqué. De son côté, la préfecture du Loir-et-Cher vient d'interdire par précaution la baignade dans la rivière Cher en attendant les résultats des analyses de l'eau.