VIDEO. Coups de machette, plombs dans la tête... Un orang-outan massacré à Bornéo

À Bornéo, dans le Sud-Est asiatique, les autorités locales ont fait une macabre découverte dans l'un des canaux de l'île : un orang-outan agonisant.

Voir la vidéo

Un orang-outan porteur de blessures extrêmement graves a été retrouvé assis sur un bambou dans un canal de l'île de Bornéo, dans le Sud-Est de l'Asie. Il portait l'impact de 130 plombs tirés depuis une arme à air comprimée, la majorité tirée dans la tête. 

"Lors de l'autopsie nous n'avons pu retrouver que 48 plombs. Les autres étaient durs à trouver puisqu'ils étaient dans la chair et les os", a déclaré Ramdhani, directeur du Centre pour la protection des orang-outans. Le singe mâle avait également subit des coup de machette. Il est mort peu de temps après avoir été récupéré par un centre de soin.

Déjà des précédents

Cette affaire survient une semaine après l'arrestation de deux hommes accusés d'avoir décapité un orang-outan sur la même île. Cette escalade de la violence dans les méthodes employées par les braconniers est d'autant plus inquiétante que les orangs-outans de Sumatra et de Bornéo sont en danger critique d'extinction. La plupart du temps, ils sont tués pour que leurs petits puissent être vendus au marché noir.

Un orang-outan violemment tué à Bornéo
Un orang-outan violemment tué à Bornéo (BRUT)