Galapagos : un chauffeur condamné à une lourde amende pour avoir écrasé une tortue

La victime, une tortue d'une espèce en danger d'extinction, la Chelonoidis porteri, a eu la carapace partiellement détruite. 

Une tortue de l\'espèce impliquée dans l\'accident, photographiée le 6 mai 2019 à Santa Cruz, sur l\'archipel des Galapagos.
Une tortue de l'espèce impliquée dans l'accident, photographiée le 6 mai 2019 à Santa Cruz, sur l'archipel des Galapagos. (JEAN-PAUL CHATAGNON / BIOSPHOTO / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Amende salée pour un accident peu banal. Un chauffeur d'autobus pour touristes a été condamné à une lourde amende pour avoir écrasé une tortue aux îles Galapagos, ont annoncé vendredi 29 novembre les autorités de protection de l'environnement de cet archipel équatorien du Pacifique.

L'accident, qui s'est produit le 21 novembre, s'est soldé par "la destruction partielle de la carapace d'une tortue femelle de l'espèce ", a précisé dans un communiqué le Parc national des Galapagos. La victime étant une espèce protégée et en danger d'extinction, le chauffeur coupable a été condamné à une amende de 11 347,20 dollars. Soit environ 10 300 euros.

Situées à 1 000 km au large de l'Equateur, les Galapagos appartiennent à la réserve de la biosphère et ont servi au naturaliste anglais Charles Darwin à développer sa théorie sur l'évolution des espèces.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.