Environnement : un centre au secours des hérissons

C'est une conséquence du réchauffement climatique : les hérissons ont de plus en plus de mal à hiberner. Affaiblis et désorientés, beaucoup sont incapables de se nourrir seuls.

FRANCE 3

Dans le Vaucluse, un centre accueille chaque année plus d'une centaine de hérissons. Dans les mains de Loriane Aubinais, un jeune hérisson doit se détendre pour passer sa première consultation. Ce n'est pas toujours facile pour cet animal semi-nocturne. Le petit mammifère a été déposé au centre par des particuliers qui l'ont découvert en journée en pleine activité. Son poids inférieur à 500 grammes ne lui permet pas d'entrer dans un sommeil profond l'hiver comme ses congénères.

Les hérissons sont relâchés chez des particuliers sélectionnés

"On a en ce moment des périodes automnales assez chaudes, donc les hérissons font une nouvelle portée assez tardive, ces jeunes hérissons n'ont pas assez de graisse pour affronter l'hiver et pouvoir hiberner convenablement. Donc on les retrouve souvent, dès qu'il commence à faire froid, un peu en plein jour dans les jardins", explique Loriane Aubinais chargée du centre régional de sauvegarde de la faune sauvage. Le phénomène des portées tardives augmente chaque année. Au printemps, quand ils sortent de leur léthargie, les hérissons sont relâchés chez des particuliers sélectionnés pour leur environnement sans danger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hérisson d\'Europe occidentale.
Un hérisson d'Europe occidentale. (LEEMAGE / AFP)