Jane Birkin demande à Hermès de "débaptiser" le sac en crocodile à son nom

La chanteuse dénonce, dans un communiqué publié mardi, "les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage".

Jane Birkin au jardin des Tuileries, à Paris, le 4 juin 2015.
Jane Birkin au jardin des Tuileries, à Paris, le 4 juin 2015. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Il n'y a pas que Brigitte Bardot qui défend la cause des animaux. Jane Birkin a demandé à Hermès de débaptiser le sac en crocodile portant son nom, rapporte l'AFP qui a reçu un communiqué de la chanteuse, mardi 28 juillet.

"Ayant été alertée par les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage pour la production des sacs Hermès portant mon nom, j'ai demandé à la Maison Hermès de débaptiser le Birkin Croco", a-t-elle notamment écrit dans ce texte transmis par son agent.

L'ancienne compagne de Serge Gainsbourg réclame que le sac soit débaptisé "jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales puissent être mises en place pour la fabrication de ce sac", a-t-elle ajouté.

Le Birkin, créé au début des années 1980 après une rencontre entre la chanteuse et le président d'Hermès d'alors, Jean-Louis Dumas, est l'un des sacs les plus chers du monde. Le modèle en crocodile est disponible à partir de 33 000 euros.

Pour se faire une idée, voici le sac incriminé, devenu une icône de la mode puisqu'il a été vu aux bras de stars comme Kim Kardashian, Lady Gaga, Victoria Beckham ou encore Naomi Campbell, comme le rapporte le magazine Forbes (en anglais).

 

Le sac Hermès baptisé \"Birkin\" est en crocodile.
Le sac Hermès baptisé "Birkin" est en crocodile. (MAXPPP)