VIDEO. One Voice révèle de nouvelles images d'un élevage de visons situé en Eure-et-Loir

En 2019, One Voice portait plainte contre cet élevage de visons situé en Eure-et-Loir. Un an plus tard, rien ne semble avoir changé dans la "ferme de l'horreur". Voici les nouvelles images révélées par l'association.

BRUT

L'association One Voice vient de révéler de nouvelles images des élevages de visons en France. Et un an après leur dernière enquête, rien ne semble avoir changé… On y voit des visons qui sont enfermés dans des cages grillagées et dans des conditions insalubres. Parmi les animaux, certains sont même blessés et semblent être dans un état de stress intense. Il reste aujourd'hui quatre élevages de visons en France. Mais cet élevage dans l'Eure-et-Loir est présenté par l'association comme "le pire élevage d'Europe". "Dans cette ferme que nous avons appelée en 2019 déjà la ferme de l'horreur contre laquelle nous avons déposé plainte, contre laquelle j'ai été entendue par les gendarmes. Rien n'a changé. (...) Nous constatons encore cette année, des montagnes de déjections, des mares d'eau stagnante et brunâtre. On sait que les élevages de visons sont extrêmement polluants. Ce sont des installations classées. Et pourtant, en Eure-et-Loir, l'horreur continue", fustige Muriel Arnal, fondatrice de One Voice.

La France, grande retardataire dans l'Union européenne ?

L'association demande sa fermeture immédiate par arrêté du ministère de l'Environnement et la fermeture, avant la fin de l'année, des trois autres élevages. Aussi, Muriel Arnal déplore le retard de la France par rapport au reste de l'Union européenne. "Douze pays ont déjà légiféré et interdit les élevages d'animaux à fourrure sur leur sol, dont les Pays-Bas qui détenaient 160 élevages, ce qui représentait 4 millions d'animaux", détaille-t-elle.

VIDEO. One Voice révèle de nouvelles images d\'un élevage de visons situé en Eure-et-Loir
VIDEO. One Voice révèle de nouvelles images d'un élevage de visons situé en Eure-et-Loir (BRUT)