VIDEO. Des chiens et des chats tués pour être mangés sur certains marchés indonésiens

C’est une tradition qui a été mise au jour en août 2018. En Indonésie, des milliers de chats et de chiens sont torturés avant d’être tués puis consommés. Explications. 

Voir la vidéo
BRUT

Des chiens et chats enfermés, torturés. C’est le triste spectacle qui s’offre aux yeux de tous au marché de Tomohon, dans le nord de l’Indonésie. Leur viande est ainsi proposée à la vente aux côtés d’autres produits. Chats et chiens sont enfermés dans des cages étroites et plusieurs d’entre eux présentent des traces de mutilation. Les bêtes sont généralement saisies par le cou au moment d'être vendues. Par la suite, elles sont frappées à coups de bâton avant d’être brûlées au chalumeau. 

Un mets traditionnel

Ce sont des images tournées, en août 2018, par la coalition d’ONG Dog Meat-Free Indonesia qui ont mis au jour cette réalité. "C'est la cruauté la plus atroce que nous ayons documentée jusqu'ici (...) tout se passait devant de très jeunes enfants", dénonce Lola Webber, coordinatrice de Dog Meat-Free Indonesia. Les viandes de chiens et de chats sont consommées par une minorité d’Indonésiens. Toutefois, cela reste un mets traditionnel dans certaines régions. Chaque année, 1 million de chiens seraient tués pour ce commerce. 

VIDEO. Des chiens et des chats tués pour être mangés sur certains marchés indonésiens
VIDEO. Des chiens et des chats tués pour être mangés sur certains marchés indonésiens (BRUT)