VIDEO. Au Pakistan, un zoo ferme ses portes après des années de maltraitance animale

Après des années de maltraitance, ces animaux vont enfin être libérés du zoo de Marghazar, au Pakistan. Sur place, l'ONG Four Paws aide les autorités à les transférer vers des sanctuaires.

BRUT

Le zoo de Marghazar va enfin fermer ses portes. À l'intérieur, plus de trente animaux sauvages attendent d'être sauvés. Il est situé à Islamabad, la capitale du Pakistan. Depuis plusieurs années, des associations dénoncent les maltraitances subies par les animaux du zoo. En 2016, une campagne internationale avait été lancée pour exiger la libération de l'éléphant Kaavan, vivant seul, souvent enchaîné, dans un petit enclos et souffrant de troubles psychologiques. Plus récemment, deux lions y sont morts intoxiqués après que des gardiens aient mis feu à leur enclos pour les forcer à se déplacer.

Des séquelles psychologiques

En mai 2020, la Haute Cour d'Islamabad a décidé de fermer définitivement le zoo de Marghazar, en raison des conditions inadaptées de détention des animaux. L'ONG Four Paws aide les autorités pakistanaises à transférer les animaux hors du zoo. Après des années de maltraitance, certains souffrent de troubles psychologiques et de blessures physiques. L'ONG a déjà pratiqué une chirurgie d'urgence sur une femelle ours souffrant d'une infection. L'état de santé de l'éléphant Kaavan est en train d'être évalué pour décider de sa destination. Les autres animaux vont être transférés dans différents sanctuaires de la région.

VIDEO. Au Pakistan, un zoo ferme ses portes après des années de maltraitance animale
VIDEO. Au Pakistan, un zoo ferme ses portes après des années de maltraitance animale (BRUT)