Trois raisons de protéger les loups

Le retour des loups inquiète les éleveurs. Pourtant, la protection de cette espèce est importante pour de multiples raisons.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

2018 est notamment marquée par l’entrée en vigueur du plan loup. En fixant à une quarantaine le nombre de loups qui peuvent être tués sur les près de 400 qui vivent en France, ce plan doit permettre de mieux réguler la population de ce prédateur. Les raisons de défendre cette espèce qui reste protégée sont nombreuses. En voici trois.

1. Ils régulent certaines espèces

Les loups régulent des espèces qui, en surnombre, pourraient nuire à la biodiversité, comme les cerfs ou les sangliers. En 1995 par exemple, la réintroduction du loup dans le parc de Yellowstone a ainsi permis de réduire le nombre de wapitis qui, avant, détruisaient de vastes zones de végétation, menaçant les oiseaux et les castors qui y vivaient.

2. Ils nourrissent l'écosystème

Les loups répartissent les carcasses de leur proies sur de larges zones, ce qui permet aux aigles, lynx, belettes, scarabées, et autres charognards, de se nourrir plus facilement. Ces carcasses sont aussi bénéfiques pour les sols. Elles apportent des nutriments comme l'azote.

3. Tuer les chefs de meute augmente les risques d'attaque

Lorsque les loups tués sont des mâles dominants, cela peut entraîner une dispersion de leur meute. Les loups solitaires doivent alors chasser seuls et sont davantage susceptibles d'attaquer des animaux domestiques. Le loup est toujours considéré « en danger » dans plusieurs régions, comme les Alpes, la Scandinavie ou l'Allemagne. 

Trois raisons de protéger les loups
Trois raisons de protéger les loups (BRUT)