Cet article date de plus de six ans.

Société : mobilisation pour une renarde

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Société : mobilisation pour une renarde
Société : mobilisation pour une renarde Société : mobilisation pour une renarde
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Peut-on apprivoiser des animaux sauvages ? Câline, une renarde de compagnie, a été adoptée il y a onze ans par Chantal Foucaud. Les autorités viennent soudainement de lui retirer.

Pour Chantal, le vide est immense dans sa maison de Moulicent, dans l'Orne. Depuis onze ans, elle partageait sa vie avec Câline, une renarde qu'elle avait quasiment domestiquée. Une histoire peu banale qui s'est arrêtée brutalement le 25 janvier à 9 heures du matin. "Ils sont arrivés à sept, il fallait au moins ça", ironise-t-elle. "Quatre de la fédération La Faune sauvage, et puis il y a avait trois flics quand même. Et malheureusement, ils sont allés chercher une cage dans leur voiture et ils m'ont dit 'on l'emmène'", poursuit-elle. Depuis 35 ans, Chantal a acquis une solide expérience des animaux sauvages. Un sanglier, un chevreuil... Quant à Câline, c'était son troisième renard. À chaque fois, des bébés animaux abandonnés ou accidentés que des proches lui confiaient pour son savoir-faire en la matière.

Une pétition a recueilli 50 000 signatures

Mais le dernier article du journal Le Perche a déclenché une procédure stricte. Selon la loi, Chantal est en infraction, ne possédant aucun agrément pour posséder une espèce classée nuisible et dangereuse. Une lecture froide des textes qui a poussé Me Terrin, spécialiste de la cause animale, à se saisir de l'affaire. "Moi, je pense que la renarde a des droits. La renarde est certainement attachée à sa maîtresse, et qu'on ne peut pas prendre en compte ce dossier sans prendre en compte le bien-être de la renarde. Le fait d'exploser comme ça une relation qui a duré 11 ans, c'est cruel ! Il faut au moins qu'elle puisse savoir où elle est et aller la voir". Où se trouve cette vieille renarde, et dans quelles conditions est-elle détenue ? L'Office national de la chasse ainsi que le procureur de la République n'ont pas souhaité communiquer sur cette affaire, qui suscite néanmoins beaucoup d'émotion. Une pétition a déjà recueilli plus de 50 000 signatures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.