Paris veut bannir les cirques avec des animaux sauvages

De nombreuses villes en France, dont Paris mercredi 13 décembre, prennent l'engagement de ne plus accueillir de cirques qui exploitent les animaux sauvages.

France 2

Des tigres, des ours ou des éléphants jouant les acrobates. Bientôt vous ne verrez plus ces animaux à paris. Sur son compte Twitter mercredi, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que les élus se sont engagés à faire de la capitale "une ville sans animaux sauvages dans les cirques". Soucieux du bien-être des animaux et de leurs conditions de vie, le conseil de Paris a voté un vœu à l'unanimité.

Un tigre abattu à Paris

Un vote qui intervient trois semaines après l'émotion suscitée par l'abattage d'une tigresse qui s'était échappée de son enclos. Pour l'heure, aucune échéance n'a encore été annoncée. La Ville de Paris a renvoyé à l'État la responsabilité d'une interdiction et entend organiser des rencontres avec les circassiens concernés pour trouver des solutions. En France, 67 communes ont déjà pris des arrêtés interdisant la venue de cirques avec des animaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur du cirque Pinder, Frederic Edelstein, avec ses lions blancs, en février 2015.
Le directeur du cirque Pinder, Frederic Edelstein, avec ses lions blancs, en février 2015. (MAXPPP)