Maltraitance animale : le procès de l'abattoir de Mauléon s'ouvre à Pau

Une vidéo de l'association L214 avait montré que les moutons étaient abattus dans des conditions indignes en mars 2016, dans l'abattoir de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques).

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'était en mars 2016. Deux semaines avant la fête de Pâques, l'association L214 mettait en ligne la vidéo de centaines d'agneaux et de moutons maltraités à l'abattoir de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques). Des animaux égorgés, écartelés, mal étourdis ou suspendus encore conscients. Lundi 17 septembre, c'est le procès des employés et du directeur de l'abattoir qui comparaissent à Pau (Pyrénées-Atlantiques) devant le tribunal correctionnel.

Une souffrance animale inutile

"On attend qu'il soit reconnu qu'il y a eu des souffrances accrues sur les animaux, dues à des infractions à la réglementation. Qu'elles proviennent des ouvriers ou du matériel défaillant", explique Brigitte Gothière, porte-parole de l'association L214. Le directeur de l'établissement comparaît pour tromperie sur la nature, la qualité et l'origine d'une marchandise. Mais aussi comme trois ouvriers, pour mauvais traitement infligé sans nécessité à un animal domestique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député Olivier Falorni souhaite que seuls les services vétérinaires aient accès aux vidéos tournées dans les abattoirs.
Le député Olivier Falorni souhaite que seuls les services vétérinaires aient accès aux vidéos tournées dans les abattoirs. (BALFIN JEAN PIERRE / MAXPPP)