Le Marineland d'Antibes suspendu à une décision du Conseil d'État

Faut-il interdire les spectacles avec les dauphins ? Le Conseil d'État examine ce lundi 31 juillet la requête des parcs aquatiques de France.

France 2

C'est peut-être bientôt la fin des représentations mettant en scène des dauphins et des orques. Elles sont amenées à disparaître. En mai dernier, Ségolène Royal, alors ministre de l'Environnement, frappe fort. La reproduction en captivité de ces cétacés en captivité est interdite. Une très mauvaise idée pour les trois parcs aquatiques de France, où se produisent ces animaux.

Concertation insuffisante ?

Ce lundi, le Conseil d'État examine le recours contre cet arrêté, synonyme à terme de l'arrêt des représentations. Parmi les contestataires, on trouve le plus grand parc d'attractions marin d'Europe, le Marineland, basé à Antibes (Alpes-Maritimes), où on dénonce le manque de concertation. Si le Conseil d'État ne suit pas cette requête, les mâles et les femelles ne pourront plus fréquenter les mêmes bassins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée de Marineland, à Antibes, devant le bassin des orques, en mars 2016.
Une employée de Marineland, à Antibes, devant le bassin des orques, en mars 2016. (VALERY HACHE / AFP)