Le commerce de l’ivoire est désormais interdit en Chine

Après un embargo sur les importations datant de 2015, l’achat et la vente d’ivoire sont désormais interdits dans le pays. Une avancée énorme pour la préservation des éléphants. 

La Chine l’avait annoncé fin 2016, c’est entré en vigueur le 31 décembre dernier : l'achat et la vente d'ivoire sont désormais interdits dans le pays. Avec 70% de la production d'ivoire destinée au marché chinois, la Chine était le premier importateur mondial de défenses des éléphants. Par conséquent, c’est une énorme avancée pour la préservation de cette espèce. Selon la Convention on International Trade in Endangered Species of Wild, 30 000 éléphants sont tués chaque année en Afrique. 

Les vendeurs et sculpteurs ont jusqu'à la fin de l'année pour suspendre leur activité

Une interdiction internationale du commerce d'ivoire avait été mise en place en 1990, mais le gouvernement chinois continuait à l'autoriser sur son territoire. Puis, un embargo sur les importations avait été mis en place en 2015.

En mars dernier, certains vendeurs et ateliers chinois avaient déjà dû cesser leurs activités. Ai Cunqiang est lui-même un ancien vendeur d'ivoire, il considérait "qu’en tant que Chinois, nous devons respecter la loi et j’ai confiance dans le fait que chaque Chinois fera cesser tout commerce et toute souffrance." Avec l’interdiction officielle du commerce de l’ivoire en Chine, les vendeurs et sculpteurs ont jusqu'à la fin de l'année pour suspendre leur activité, ce qui représente plus que 150 magasins à travers tout le pays. 

Cette mesure radicale a notamment été poussée par les organisations de défense des animaux. Yao Ming, ambassadeur de WildAid, rappelle que "peut-être que les produits que nous achetons en magasin ont l’air beaux et brillants, mais nous devons tous nous souvenir qu’ils sont fâchés de sang et qu’ils ne peuvent pas être lavés. Nous devons nous souvenir de ces images."

Le commerce de l’ivoire est désormais interdit en Chine
Le commerce de l’ivoire est désormais interdit en Chine (BRUT)