Haut-Rhin : une usine mise en cause après la mort de nombreuses vaches

Un mystérieux mal dans un village alsacien du Haut-Rhin décime les troupeaux de bovins.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des naseaux qui coulent, des yeux irrités et des vaches qui se mettent par tituber avant de mourir. Dans ce cheptel, une centaine d'animaux ont succombé à un mal mystérieux. L'agriculteur de cette exploitation du Haut-Rhin a lui-même filmé l'agonie de ses bêtes, mais il n'a pas voulu témoigner. C'est un journaliste scientifique suisse qui a mené l'enquête.

Dioxyde de titane

"Dans toutes les analyses, du baryum et du titane ont été retrouvés, ce qui a entraîné chez les bovins des blessures dans les poumons et dans le système respiratoire. On pense que les nanoparticules ont un effet délétère pour les vaches", explique Michaël Loeckx. Ces nanoparticules de dioxyde de titane proviendraient des rejets gazeux de l'usine Cristal, premier producteur mondial de dioxyde de titane, qui se trouve à moins de quatre kilomètres de l'exploitation laitière. Des études officielles prouvent la présence de titane sur le sol environnant, mais la société suisse conteste formellement sa responsabilité dans la mort des vaches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Haut-Rhin : une usine mise en cause après la mort de nombreuses vaches
Haut-Rhin : une usine mise en cause après la mort de nombreuses vaches (France 3)