Bien-être animal : adopter une poule pour la sauver de l'abattoir

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Bien-être animal : adopter une poule pour la sauver de l'abattoir
France 2
Article rédigé par
V.Heurtel, J.Duboz, P.Ngankam - France 2
France Télévisions

Une entreprise propose d'adopter des poules à la retraite, pour leur faire échapper à l'abattoir. Saviez-vous qu'elles pondent durant cinq ans, et ont même des vertus écologiques ? 

"Mon idée pour la France, c'est de proposer à toutes les familles d'adopter des poules qui sortent d'élevage professionnel plutôt [que les voir partir] à l'abattoir, pendant trois ou cinq ans, et qu'elles pondent et qu'elles offrent leurs œufs aux familles qui les adopteront", explique Thomas Daneau, éleveur. Dans un élevage plongé dans la campagne nantaise, Géraldine Pineau doit se séparer de ses poules, après un an et demi de cohabitation. "Elles partent dans des familles à l'adoption", souffle-t-elle.

Faire une bonne action

L'association de Thomas Daneau, Poules pour tous, les revend à des particuliers pour qu'elles échappent à l'abattoir. Depuis quatre ans, il incite les familles à recueillir des poules d'élevage plus assez rentables pour les éleveurs. Et ça marche. Elles sont vendues cinq euros, quatre fois moins cher que dans le commerce. Sa démarche permet de les sauver, une bonne action qui séduit les clients.

Par ailleurs, la poule a des vertus écologiques. En effet, elle avale pas moins de 150 kilos de déchets par an. "C'est une vraie poubelle", commente la journaliste Valérie Heurtel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bien-être animal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.