Violences faites aux femmes : des cours de karaté pour se reconstruire

Publié Mis à jour
Violences faites aux femmes : des cours de karaté pour se reconstruire
Article rédigé par
E. Bach, E. Sizarols, F. Fontaine - France 3
France Télévisions
Après une agression, comment reprendre confiance en soi ? C’est tout le travail mené dans un service de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Un cours de karaté presque comme les autres. Mais sur le tatami, que des femmes. Nous sommes à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Elodie Billaud, ceinture noire de karaté, adapte son enseignement. Ces femmes ont toutes subi des violences. Ces cours avec l’association "Fight For Dignity", doivent permettre aux participantes de regagner en estime de soi, de se reconstruire. Victime de violences, Laura est suivie à l’hôpital depuis près de 15 ans. Depuis 5 mois, elle participe à ce cours hebdomadaire de karaté.   

Ateliers thérapeutiques  

C’est sa bulle d’oxygène. "Ça me détend énormément, je sors complètement du labyrinthe dans lequel je suis", déclare-t-elle. À la maison des femmes, cet enseignement s’inscrit dans un parcours de soins, conçu par les médecins. "On les appelle 'ateliers thérapeutiques'. C’est un vrai challenge pour ces femmes victimes de violences de passer par ces étapes-là", indique Delphine Giraud, sage-femme coordinatrice de la Maison des femmes à l’hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP) à Paris. Aujourd’hui, huit ateliers de karaté comme celui-ci sont proposés en France. Trois autres vont ouvrir en 2023.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.