Cet article date de plus d'un an.

Le fils d'Eric Dupond-Moretti mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des soupçons de violences conjugales

Suspecté de violences conjugales, Raphaël Dupond-Moretti, le fils du ministre de la Justice, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce samedi 28 janvier.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Eric Dupont Moretti, ministre de la Justice, à la sortie du Conseil des ministres le 11 janvier 2023. Photo d'illustration. (CEDRIC BUFKENS / MAXPPP)

Le fils d'Eric Dupond-Moretti, suspecté de violences conjugales, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce samedi 28 janvier, a appris franceinfo dimanche 29 janvier de source proche, confirmant une information de BFMTV. Le fils du ministre de la Justice, Raphaël Dupond-Moretti avait été placé en garde à vue vendredi pour des soupçons de violences conjugales.

Quatre jours d'ITT prescrits à la plaignante

Jeudi, une voisine du couple avait contacté les gendarmes. Arrivés sur place, les militaires ont trouvé une jeune femme expliquant avoir reçu plusieurs coups. Par la suite, la plaignante s'est rendue dans un cabinet médical pour faire constater les coups qu'elle avait reçus. Quatre jours d'incapacité totale de travail (ITT) lui ont été prescrits.

Raphaël Dupond-Moretti, qui travaille dans un hôtel de la station, s'était présenté à la gendarmerie où il a été entendu librement avant d'être placé en garde à vue à Courchevel (Savoie). "En tant que père, je suis dévasté", a réagi le garde des Sceaux auprès de France Télévisions. "En tant que ministre, je n'ai cessé de lutter contre les violences faites aux femmes."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.