VIDEO. Faut-il donner les invendus alimentaires ?

Une proposition de loi vise à obliger les grandes surfaces à donner leurs invendus pour lutter contre le gaspillage. Aujourd’hui cela n’est fait que sur la base du volontariat, en échange d’un crédit d’impôt.

FRANCE 3

Imposer aux grandes surfaces de donner leurs invendus pour lutter contre le gaspillage, c’est l’objet d’une proposition de loi. Dans certaines communes des actions sont déjà en place, comme à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine où la municipalité récupère des invendus de grande surface.

"On donne les invendus le soir même"

"Je suis allé voir une enseigne et je leur ai promis de céder dès le soir même les invendus. Avec une trentaine de bénévoles, trois jours par semaine on nous cède les invendus et on les donne le soir même", explique Arash Derambarsh, conseiller municipal divers droite de Courbevoie.

"Les grandes surfaces en font déjà beaucoup, on est déjà le premier donateur de produits alimentaires aux associations caritatives (…) pour nous c’est important d’avoir un cadre sanitaire qui nous permette de donner en toute sécurité, et c’est le cas quand cela respecte la chaîne du froid". contre argumente Mathieu Pecqueur, de la fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution, sur le plateau de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de grande surface trie des produits invendus.
Un employé de grande surface trie des produits invendus. ( FRANCE 2)