Radars : servent-ils à remplir les caisses de l'État ?

La Cour des comptes a révélé que les recettes engrangées par les radars automatiques ont augmenté de 10% l'an dernier. Elles ont dépassé pour la première fois le milliard d'euros en 2017. Le débat est relancé sur l'utilité de ces contrôles.

Voir la vidéo
France 2

Jamais les radars automatiques n'avaient rapporté autant d'argent dans les caisses de l'État qu'en 2017. Leurs recettes s'élèvent à 1,013 milliard d'euros l'an dernier, soit une hausse de 10 % par rapport à 2016. Ce record s'inscrit dans une tendance à la hausse depuis quelques années et ne plaît pas forcément aux automobilistes. 

Les recettes pourraient encore augmenter

Dans un rapport, la Cour des comptes note même que l'État n'hésite pas à puiser une partie de cet argent pour ce désendetter. Le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, assume cette inflation. Selon lui, ce milliard d'euros est une goutte d'eau comparée aux dépenses de la Sécurité routière. Mais frapper toujours plus au portefeuille porte-t-il ses fruits en matière de sécurité ? La mortalité sur les routes était en baisse de 1 % l'an dernier, ce qui est insuffisant pour les associations d'automobilistes. Les recettes issues des radars pourraient encore augmenter l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un radar automatique contrôle la vitesse des automobilistes sur l\'A75 dans l\'Hérault, le 30 juin 2005.
Un radar automatique contrôle la vitesse des automobilistes sur l'A75 dans l'Hérault, le 30 juin 2005. (DOMINIQUE FAGET / AFP)