Lunel : un petit bonhomme veille sur les piétons

Les derniers chiffres de la sécurité routière sont encourageants pour le mois d'octobre, avec une baisse de la mortalité (-8%) sur les routes par rapport à 2018. La ville de Lunel (Hérault) teste un nouvel outil pour sécuriser les passages piétons.

France 3

Piéto est orange, de petite taille, élancé, et surtout prêt à traverser. Difficile pour les automobilistes et les deux-roues de ne pas le voir. Mais c'est là toute sa raison d'être. "L'idée, c'est d'attirer l’œil de l'automobiliste pour qu'il se dise qu'il se passe quelque chose qui n'est pas classique sur le bord de la route (...). La nuit c'est phosphorescent, cela attire encore plus l’œil", explique Florent Poteau, directeur du service technique de la ville de Lunel (Hérault).

Un dispositif qui alerte les automobilistes

Piéto est devenu un personnage incontournable de la vie locale. On parle de lui partout, même sur la toile. "Tous les jours, je rentre de la salle de sport, je ne l'avais pas vu. C'est en allant sur les réseaux sociaux que je l'ai vu", précise une riveraine. Ce petit bonhomme peut être installé partout : sur les trottoirs, au bord des voiries, ou encore aux abords des écoles. Le petit frère de Piéto arrivera prochainement en centre-ville. Son emplacement est encore à déterminer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les derniers chiffres de la sécurité routière sont encourageants pour le mois d\'octobre, avec une baisse de la mortalité (-8%) sur les routes par rapport à 2018. La ville de Lunel (Hérault) teste un nouvel outil pour sécuriser les passages piétons.
Les derniers chiffres de la sécurité routière sont encourageants pour le mois d'octobre, avec une baisse de la mortalité (-8%) sur les routes par rapport à 2018. La ville de Lunel (Hérault) teste un nouvel outil pour sécuriser les passages piétons. (STEPHANE OUZOUNOFF / PHOTONONSTOP / AFP)