Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "Wilfrid, il lui manquait juste un truc, c'est d'être une femme" : Sandra Forgues, championne olympique transgenre, se confie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
6media mod wilfried sandra linhlan web
6media mod wilfried sandra linhlan web 6media mod wilfried sandra linhlan web (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Il y a six mois encore, Sandra Forgues s'appelait Wilfrid. En 1996, il était sacré champion olympique de canoë biplace à Atlanta (États-Unis).

C'est une femme à l'allure très féminine, souriante. Une femme parmi tant d'autres au milieu de cette foule : Sandra Forgues. En 1996, elle s'appelait Wilifried Forgues et était champion olympique aux JO d'Atlanta. "J'ai eu une vie très heureuse, j'ai fait plein de choses extraordinaires, avec des gens extraordinaires et tant que j'étais avec eux, tout allait bien. Mais dès que je me retrouvais toute seule, c'était l'enfer. C'est-à-dire que soit j'étais une femme, soit ça n'allait pas du tout, confie-t-elle. Je me travestissais pour aller faire mes courses. Là j'étais bien, j'étais moi", raconte Sandra Forgues.

Pendant plus de quarante ans, Sandra va tenter d'étouffer sa vraie nature, notamment grâce à sa passion du sport. En vain. Dans le milieu sportif, souvent jugé machiste, Sandra a trouvé un soutien et même une bienveillance auxquels elle ne s'attendait pas. Elle s'est séparée de son ex-femme et la transformation est difficile pour ses enfants. "Ils savent qu'ils ont un père sur qui s'appuyer", confie-t-elle. À Toulouse, elle continue d'entraîner de futurs champions de canoë.

Retrouvez les vidéos de Linh-Lan Dao sur sa chaîne YouTube

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.