Saint-Pierre et Miquelon : la télémédecine pour pallier les faiblesses de l’offre de soins

Pour améliorer l’offre de soins sur l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon, une convention de télémédecine a été signée avec le centre hospitalier de Rennes (Ille-et-Vilaine).

FRANCE 3

Pour assurer leurs soins, les habitants de Saint-Pierre et Miquelon devaient jusque-là ne compter que sur la dizaine de médecins de l'archipel. Prochainement, ils pourront être examinés à distance par un médecin du CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Une complémentarité entre les deux centres hospitaliers

"Le patient pourra être installé sur cette table d'examen. Il aura avec lui un infirmier. Et, de l'autre côté de la caméra et de l'écran, il y aura ce médecin spécialiste qui posera des questions au patient, au médecin, à l'accompagnant et qui proposera, à la fin de la consultation, un avis et pourra faire éventuellement une prescription médicale", explique le docteur Olivier Riou, médecin anesthésiste réanimateur et coordinateur du partenariat. Téléconsultation avec le patient, envoi de dossier pour demander un avis, entre les deux centres hospitaliers, une complémentarité est en train de se mettre en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration médecin généraliste.
Illustration médecin généraliste. (DENIS SOLLIER / MAXPPP)