Cet article date de plus de huit ans.

Augmentation des bourses étudiantes : qui est concerné et de combien ?

La ministre de l'Enseignement supérieur a dévoilé les grandes lignes de la réforme à venir. Le budget des bourses va augmenter de 118 millions d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des étudiants devant l'université de Nanterre (Hauts-de-Seine), le 9 octobre 2007. (MARC WATTRELOT / AFP)

Bonne nouvelle pour le porte-monnaie des jeunes. La ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a dévoilé, mardi 16 juillet, les grandes lignes de la réforme des bourses étudiantes. Leur budget va augmenter de 118 millions d'euros et concernera 92 000 étudiants à la rentrée 2013. Puis, à la rentrée 2014, le budget doublera.

"Aujourd'hui, seuls 33% des étudiants obtiennent leur licence en trois ans. La réforme des bourses plus celle du premier cycle devraient nous faire gagner entre 6 et 8 points de réussite", affirme Geneviève Fioraso, citée par Le Monde

Dès la rentrée prochaine, tous les étudiants boursiers bénéficieront d’une augmentation de leur aide de 1%, soit un peu plus que l’inflation. En plus de cela, les étudiants les plus modestes et issus des classes moyennes verront leurs bourses augmenter grâce à la création de nouveaux échelons. Qui est concerné et de combien ? Francetv info revient sur le détail des annonces.

Les étudiants les plus modestes

Qui est concerné ? Les 30 000 étudiants des familles les plus modestes, c'est-à-dire ceux dont les revenus des parents sont inférieurs à 7 540 euros par an. Ils vont bénéficier de la création de l'échelon de bourse 7.

A combien s'élèvera leur aide ? Leur bourse passera de 4 697 euros à 5 500 euros par an, soit une augmentation de 15%.

Les étudiants des classes moyennes

Qui est concerné ? Les étudiants bourses 0 sont ceux qui ont le statut de boursier mais ne recevaient jusqu'ici aucune aide financière. Ils étaient simplement exonérés des droits d'inscription. "Ils concentrent les plus grandes difficultés financières et doivent souvent travailler parallèlement à leurs études, dans des conditions qui nuisent à leur réussite", estime le ministère de l'Enseignement supérieur.

Parmi eux, 55 000 jeunes dont les revenus des parents sont inférieurs à 33 100 euros (soit 40% des boursiers à taux 0) vont bénéficier de la création de l'échelon de bourse 0 bis.

A combien s'élèvera leur aide ? Les étudiants bourse 0 bis recevront une allocation annuelle de 1 000 euros.

Les jeunes en rupture familiale

Qui est concerné ? Des jeunes en situation d'autonomie avérée, quel que soit le revenu de leurs parents. Ils seront 7 000, soit 1 000 de plus que l'année précédente, à toucher une allocation.

A combien s'élèvera leur aide ? Ils percevront des aides comprises entre 4 000 euros et 5 500 euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.