Cet article date de plus de douze ans.

Adieu les petites annonces "roses" du Nouvel Obs

L'hebdomadaire de Laurent Joffrin décide de supprimer sa page de petites annonces "roses" suite aux moqueries du "Petit Journal" de Canal+.
Article rédigé par Pierre Breteau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Pierre Breteau Radio France)

"La rédaction y était opposée depuis longtemps mais c'est une page [les petites annonces roses] qu'on ne voyait plus, à laquelle on ne faisait plus attention" explique-t-on à la direction du Nouvel Observateur. Manière d'expliquer que la disparition de ces pages "coquines" ne manqueront à personne.

Et puis surtout il y a ce passage de Laurent Joffrin mercredi dernier au Petit Journal de Yann Barthès sur Canal+. L'animateur interroge Laurent Joffrin, directeur de l'Obs, sur l'étrange présence à côté d'un article consacré aux rapports entre call-girls et footballeurs, de la fameuse page de petites annonces.

Et comme à l'Obs les journalistes ne veulent pas connaître le contenu des publicités présentes dans le magazine, pour ne pas être influencés, personne ne pouvait repérer l'apposition de pages d'un goût douteux.

"C'est une décision qui prend effet dès le prochain numéro."

Le numéro du 17 novembre est donc le dernier à avoir dans ses pages la rubrique "Bien être". Ces petites annonces rapportaient à l'hebdomadaire entre 150.000 et 200.000 euros par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.