Abus de faiblesse : les personnes âgées ciblées par les escrocs

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Les personnes âgées sont les cibles privilégiées des arnaques, comme elles le sont des escroqueries en ligne. Selon la Fondation de France, 800 000 personnes de plus de 75 ans sont victimes d'abus de faiblesse chaque année.
Abus de faiblesse : les personnes âgées ciblées par les escrocs Les personnes âgées sont les cibles privilégiées des arnaques, comme elles le sont des escroqueries en ligne. Selon la Fondation de France, 800 000 personnes de plus de 75 ans sont victimes d'abus de faiblesse chaque année. (France 2)
Article rédigé par France 2 - P. Mauger, F. Bohn, B. Blanc, P. Minet
France Télévisions
France 2
Les personnes âgées sont les cibles privilégiées des arnaques, comme elles le sont des escroqueries en ligne. Selon la Fondation de France, 800 000 personnes de plus de 75 ans sont victimes d'abus de faiblesse chaque année.

Isolées, vulnérables, dépendantes, les personnes âgées sont devenues une cible de choix pour les escrocs. La population française vieillit, et, mécaniquement, les abus de faiblesse se multiplient. En 2023, le parquet de Paris a traité 30% de procédures supplémentaires. Les victimes, sous influence, n'ont souvent pas conscience de ce qui leur arrive.

"Il y a le sentiment de peur, de honte, et puis de déni"

La Fondation de France estime à 800 000, le nombre de personnes de plus de 75 ans victimes d'abus de faiblesse et de négligence chaque année. "Il y a le sentiment de peur, de honte, et puis de déni", explique Élodie Durant, appartenant à la fédération 3977 contre les maltraitances des personnes âgées. Les abus de faiblesse restent très difficiles à identifier. Selon les associations, seulement 10% des cas font l'objet d'un signalement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.